Voyage dans l’inattendu Guaviare – Los Llanos

Voyage dans l’inattendu Guaviare – Los Llanos

 Révélation de l’année ?

Au sommaire :

  • 1 – Où se trouve le Guaviare?

  • 2 – Petite mise en route

  • 3 – Le voyage commence

  • 4 – Que faire à San José del Guaviare

  • 5 – Comment découvrir ces merveilles naturelles? L’agence Géotours

  • 6 – Journal de bord: 3 jours avec Géotours

  • 7 – Le mot de la fin

  • 8 – Infos Pratiques

1 – Où se trouve le Guaviare ?

Situé à 400km au Sud-Est de Bogotà, il existe une région hors du commun que l’on appelle Los Llanos.  Elle recouvre environ 1/3 de la Colombie, qui je vous le rappelle fait le double de la superficie Française. Autant dire que c’est immense! Et 60% des lieux restent encore inexplorés. Imaginez un peu, une vaste plaine herbeuse de type savane tropicale, parfois marécageuse s’étendant à perte de vue entre la Colombie et le Venezuela… C’est là où on va !!! Toutes les Infos pratiques en bas de l’article!

2 – Petite mise en route:

  • Production de Caoutchouc pour les 2 guerres mondiales.

  • Exportation massive de peaux d’animaux sauvages dans les années 50.

  • Production de coca (cocaïne) années 60 et 70. En parallèle : élevage de bovins (les Zébus) et cultures agricoles intensives (ex: huile de palme…). Récemment : industrie pétrolière.

  • Remplacement des cultures de Coca par celles de cacao, ananas, bananes, yucas, maracuyas etc. Projet régional aux vues des nouveaux territoires de paix et de la fin du conflit armée contre les Farcs.

3 – Le voyage commence

Après tant de voyages parmi les montagnes, nous sommes enchantés d’éviter les innombrables virages habituels en bus (youpi merciiiiiiii!). Pour nous ce voyage signifie beaucoup car nous y avons vécu une semaine de dingue et fait de superbes rencontres. Surement l’un des meilleurs voyages durant tout notre séjour colombien. Une sorte de paradis sur terre et d’opulence naturelle! Le jardin d’Eden ?

Achiote : graine qui contient du colorant naturel rouge
Cuidado ça pique!
Fleur de Clusia
Racines murales
Orchidée Sobralia Sessilis
Bromélia Aechmea stenosepala

4 – Que faire à San José del Guaviare ?

Si vous êtes fan comme moi de nature et d’aventures, vous ne pouvez qu’adorer cette région. Vous pourrez évoluer dans une jungle profonde et obscure, ou bien, à ciel ouvert dans la savane tropicale. Pourquoi ne pas escalader le Mont Bleu pour découvrir des peintures préhistoriques et apercevoir des formes de roches volcaniques parmi les plus anciennes du monde? Vous pourrez aussi vous amuser à reconnaitre un grand nombre d’espèces d’oiseaux tropicaux et de singes, parcourir des lagunes et des fleuves puissants en barques en espérant croiser (ou pas) des caïmans et des tortues… Et surtout, découvrir L’UNE DES PLUS BELLES RIVIÈRES DU MONDE encore méconnue et pourtant la petite sœur de Caño Cristales : La Sublime Caño Sabana/Cristalito (éviter la période de sécheresse de janvier à juin)!

Indiana Jones
On brûle et on offre
Offrande
La Fine équipe
De l’ombre!
Martin le guide

5 – Comment découvrir ces merveilles naturelles ? L’agence Géotours

Dans le village de San José qui borde l’immense fleuve du Guaviare est née une agence locale nommée Géotours. 5 associés passionnés ont fait le pari de faire découvrir le Guaviare au reste du monde après un passé douloureux : 40 ans de guerre entre les Farcs, l’armée et les paramilitaires. Le conflit s’est calmé il y a environ 5 ans. Je passerai rapidement sur ce sujet délicat de peur de dire des bêtises, les souvenirs de cette période difficile sont encore très présents. Depuis peu, des étrangers et colombiens se décident à visiter cette partie du pays qui réserve un grand nombre de surprises.

Julian Nino, 27 ans créateur, directeur de l’agence et géologue (rien que ça), nous propose des excursions toutes plus alléchantes les unes que les autres! L’agence Géotour s’est créé officiellement il y a 3 ans à l’initiative de plusieurs natifs de la région. Leur rêve? un tourisme communautaire et écologique où chacun pourrait y trouver son compte et tourner la page. En parcourant le Guaviare, ils ont pu créer une carte topographique des sites potentiellement touristiques et ont commencé timidement leur activité. Coup de cœur pour cette équipe polyvalente et passionnée à la mission plus que louable : préserver et faire connaitre leur terre.

Depuis “la porte de los Llanos”, la ville de Villavicencio, nous avons pris un bus de la compagnie Macarena ( 47.500 pesos). Après 6h de transport et un petit tour en taxi nous atterrissons à l’hôtel Portico suite (très confortable, très raisonnable et avec piscine).

6 – Journal de bord : 3 jours avec Géotours

Le 1er jour : trek jusqu’au Caño Sabana/Cristalito et Lagune Noire

Nous partons en groupe de 9 personnes (plus économique) visiter une partie de la splendide Serrania la Lindosa ( 18 000 hectares).  Cette ancienne petite chaîne montagneuse fait partie de la même formation rocheuse que le Saut de l’Ange au Venezuela (la plus haute cascade au monde). Le sable-qwartz que l’on trouve sur ces formations rocheuses dates de 495 millions d’années. Roche volcanique : Sienita nefelinica.

La Serrania : la petite chaîne montagneuse.

La Lindosa :  en la survolant on a trouvé quelle était linda/belle et que les pierres ressemblaient à des os = Lindosa

Le premier jour, notre guide et biologiste, Martin Rozo, nous propose de traverser une savane à la fois aride et humide par endroit, j’y rencontre de nombreuses petites grenouilles. Nous observons des formations rocheuses incroyables surnommés les gardiens et des plantes endémiques originales, telle que la fleur emblème du Guaviare : Paepalanthus formosus Moldenke.


Après avoir déposé une offrande aux gardiens du labyrinthe, je manque de tourner de l’œil. Normal,  à force de m’agiter au soleil pour les photos, j’en oublie de boire. XD Heureusement, nous découvrons une grotte rafraichissante surnommée La Neverra, “le frigo”! Il y a bien 10 degrés de moins qu’en plein soleil!


La porte Orion nous offre un plan panoramique tout droit sortie d’un film d’Indiana Jones. C’est l’instant selfies du jour, on y passe tous 1 par 1! Obvious ! ==> Insolite trouver une super paire de lunette dans la savane: Check #laclasse


Nous arrivons après notre trek au fabuleux…..Caño Sabana ou Cristalito , la rivière rose ! Vous avez peut-être entendu parler de la rivière aux 5 couleurs, “Caño Cristales”? Et bien, Caño Sabana ou Cristalito est sa petite sœur! Par contre, pour le nom du lieu il faut encore qu’ils se mettent d’accord!  Pourquoi ces 2 rivières sont-elles incroyables et uniques?  Car une mystérieuse plante aquatique (et non pas algue) prolifère dans ces eaux cristallines. La Macarenia ou nymphe des eaux, est une plante endémique de la Sierra de la Macarena et de la Serrania de la Lindosa. Elle adhère aux parois rocheuses de canaux et petites rivières, nécessite beaucoup de soleil et un courant d’eau rapide pour s’expandre. Quant à sa couleur, il s’agit du phénomène de photosynthèse qui lui confère ces couleurs uniques. La baignade y est bien sûr interdite.  La Macarenia est trop fragile et se rompt lorsqu’on la touche pourtant nous avons vu pas mal de groupe s’y baigner lorsqu’ils ne sont pas accompagner de guide ( ça fout carrément les boules!). Il n’existe que ces deux rivières au monde. Et Caño Sabana est sans aucun doute l’un des plus bel endroit que je n’ai jamais vu : Une pure merveille !

Après Caño Sabana, direction la Lagune Noire en barque pour une baignade (safe!)  dans une eau opaque certes, mais à la fois rafraichissante à nos pieds et très chaude en surface . Un pur régal, sans compter tous les oiseaux que nous y avons observé : paon, grue, martin-pécheur, perroquet, rapaces, etc.)


 

2ème jour: La randonnée aquatique à la Recebera et à los Pozos

Nous armons un autre groupe à la découverte de la rivière la Recebera et des fameux puits. La légende indienne raconte qu’à l’origine, un gigantesque anaconda aurait pondu ses œufs dans la rivière et de cette ponte résulterait ces trous immenses communiquant parfois entres eux par le fond. Franck n’a pourtant eu aucune crainte à y sauter afin de toucher le fond (4 mètres selon lui pour le plus grand 😉 ) . Je vous assure que les 3 colombiens avec nous, des Bogotanos, n’y ont pas mis l’ombre d’un doigt de pied!!

Mais comment ont pu se former de telles cavités ? Certains misent sur la théorie de météorites (mouais…). d’autres, sur un mic-mac de lave et roche en fusion (peu mieux faire). Finalement, je préfère la version de l’érosion de la roche due à des moulinets/remous/tourbillons dans l’eau. Dingue: le fond de la rivière se compose d’une immense roche sans fin agrémentée de fossiles coralliens. J’ai même cru apercevoir le fossile intacte d’un oursin!

Sol corallien
Failles après les cascades
Les puits
Plouf
Régal n°2
Préhistorique!

 

3ème jour : Le mont bleu aux peintures préhistoriques

Le troisième jour, nous repartons avec notre super guide Martin Rozo au Cerro Azul ( le Mont bleu). Autant vous dire que des monts dans Los Llanos ça ne courent pas les plaines (humour humour)… donc après 2H30 de 4X4  et une pause pour observer deux espèces de singes sauvages des titis (saïmiris) et des Maiceros negros (sapaju sapella), nous arrivons à la ferme de William non loin du Cerro Azul.

Titi – Saimiri
Oursin de fôret – Peigne à singe
Maiceros negro

C’est parti pour une super balade qui grimpe fort, qui pique (merci les moustiques) mais qui va nous émerveiller sans consteste. Pour cela, il nous faudra aussi traverser 200 mètres de grotte peuplée de grenouilles et de chauves-souris. L’occupation de ces terres remontent à 12 000 ans tandis que les peintures rupestres datent au maximum de 10 000 ans ( soit les secondes peintures les plus vielles du monde)! Increible!!! Elles furent découvertes il y a à peine 50 ans par des indiens et paysans du coin et oubliées le temps de la guerre. Leur conservation est parfois impeccable et parfois plus effacés en fonction de l’ombre des arbres et des parois humides ou non.  Le Cerro est recouvert de ces peintures mais nous ne pourrons toutes les voir car pour grimper en sommet il faut des baudriers et des cordes. Nous y avons admirer la vue, une mer de forêt s’étendant à perte de vue!


Le 1er mur
La mer verte
Los Llanos

Pour finir, nous partons en pirogue dans le Raudal del Guayavero avec notre fine équipe à la recherche des tortues. Cette partie du fleuve rocheuse peut atteindre jusqu’à 100m de profondeur ! Nous achevons notre journée par une baignade rafraichissante dans une cascade où les poissons nous pitent les pieds (Fish pédicure incluse dans le prix ?) et autour d’un petit café au puerto Boca del Raudal.


7 – Le mot de la fin

L’avantage d’avoir contacté Géotours c’est que l’on a évolué dans chaque lieu avec des explications intéressantes et scientifiques qui aident à prendre conscience de l’incroyable richesse naturelle qui nous entoure. Je ne peux que vous recommander le Guide Martin Rozo, biologiste et amoureux de la nature. Non quoi c’est déjà fini? Eh bien oui ! et pourtant il nous restait tellement de coins à explorer… Ceci est une promesse, Guaviare et Los Llanos nous reviendrons !


8 – Infos Pratiques San José del Guaviare :

 

Agence Géotours :

Facebook.  Geotours del Guaviare
Mail. geotoursdelguaviare@gmail.com
Tel. 311 577 2165
Conseil : Plus vous partez nombreux plus le prix des tours baissent ;). Pour la La Sublime Caño Sabana/Cristalito (éviter la période de sécheresse de janvier à juin)
En ce qui nous concerne, nous avons toujours essayé de partir avec des groupes de plus de 5 personnes pour payer moins cher. Les tours durent toute la journée :). Sachez que tout est compris: le guide, les transports, la nourriture, les entrées dans les parcs et fincas et les assurances.
 
Anfitrión Geotours del Guaviare: “Nous sommes une agence de voyage spécialisée en Nature, une entreprise formée par de jeunes natifs de la région et soucieux de l’excellence de nos services, active depuis 2012 dans la municipalité de San José del Guaviare (Guaviare-Colombia);  A la recherche du bien être et de l’articulation régionale de l’opération de nos packs avec les familles du secteurs touristique, en employant une activité intègre et responsable avec la région du Guaviare.” PERSONEL : Julian Eduardo Niño Briceño- 311 577 2165 Franf Helver Garzón Lozano 318 221 8479 Milton Yesid Niño Briceño 314 370 1726 Martin Alonso Ríos Rozo 320 224 6920 Matías Escudero 310 810 0083

Hôtel Portico Suite :

Carrera 23 no. 7-76 Centro San José – 40 000pesos/nuit/personne
www.hotelporticosuite.com
Mail. Hotelportico_suite@hotmail.com
Tel. (8) 5841197
Cel. 310 688 5676
Conseil : en période de vacances mieux vaut réserver.

Ou manger?

Nomads restaurante

Leoni pizza 

Besoin d’un taxi?

Nano transporte 317 333 3331

Don Alirio 310 2589910

Villavicencio

Hôtel Eclipse 30 000/Personne

Cra. 39 no. 11-56 Barrio la esperanza 6 etapa

Mail. eclipsehotel@gmail.com

tel. 310 687 5018

 

 

14 commentaires sur “Voyage dans l’inattendu Guaviare – Los Llanos

  1. Comme toujours, superbe article et les photos ….comment dire ? Elles sont très belles et donne envie d’y faire un tour ! Merci senorita Chloe.

    1. Merci Lucie !!! tu es toujours celle qui suit et lit tous les articles cela ma fait hyper plaisir! gros bisous à toi !!!

  2. Que palabras… La frase fenomenal, admirable
    Free XXX Picture Galleries

  3. J’imagine la grande quantité de travail pour rediger un article si complet! Bravo. et l’objectif est accompli ! On a envi de courir pour y aller ^^

    1. haha Cela me fait très plaisir !!! hihi mission accomplie j’ai réussi a te donner envie d’y aller!! maintenant j’attends de lire ton article dessus! tu me diras ce que tu en as penser ! Et puis il y a trop de choses à faire la bas! on dirait un parc d’animations tellement :’)

  4. Very interesting information!Perfect just what I was searching for!
    Rexuiz FPS Game

  5. Incroyables, ces couleurs. La nature ne cesse de nous surprendre. Et le vivre en la respectant, c’est encore mieux. Vous avez fait une magnifique découverte

    1. Merci pour ton commentaire 🙂 C’est la découverte de notre voyage un lieu encore très peu connu et des habitants très charmants!!! hâte d’y retourner !! 🙂

  6. Salut !

    Bravo pour votre blog, super chouette ! Vous m’avez donné envie, je ne connaissais pas Caño Cristalito ! Où peut-on trouver ces fameux packs 5jours/4nuits ? J’imagine que c’est la même saison que Caño Cristales, c’est-à-dire de septembre à novembre (donc pour l’année prochaine…).

    Je reste à l’affut de vos prochains articles sur la Colombie (j’y vis depuis quelques années).

    1. Bonsoir Grégory:) Merci pour votre commentaire cela m’a fait très plaisir!! Pour la saison c’est comme a Cristales ( sauf que géotour m’a dit que on peut voir la riviere rose jusqua mi-janvier… mais mieux vaut peut être attendre la bonne saison si vous vivez en Colombie) Si vous voulez, ajoutez moi sur Facebook, ma page est “gloupschloe” et je vous envoie le pdf du plan !! ou sinon par mail . Bonne soirée

  7. […] Voyage dans l’inattendu Guaviare – Los Llanos […]

  8. […] Voyage dans l’inattendu Guaviare – Los Llanos […]

  9. […] Voyage dans l’inattendu Guaviare – Los Llanos […]

  10. […] Voyage dans l’inattendu Guaviare – Los Llanos […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Street art à la Comuna 13 de Medellín

Street art à la Comuna 13 de Medellín Hello les amis!! Aujourd'hui, je vous réserve un article qui me tient...

Fermer