2 jours d’aventures sur l’île Múcura

2 jours d’aventures sur l’île Múcura

 

Voici le récit de nos 2 jours d’aventures sur l’une des fameuses îles de l’archipel San Bernardo : Isla Múcura! Au programme, une île des caraïbe, mer bleue turquoise, cocotier et sable fin. En bonus, elle est accessible financièrement. Mon souvenir sur cette île reste pourtant assez mitigé à cause de détails qui me semblent aujourd’hui infimes. Sur place, je n’ai pas aimé me sentir abusée par les prix plus qu’excessifs fixés par les habitants de l’île qui nous regarde comme des petits porte-monnaies ambulant. Aussi, j’ai vraiment cru à notre noyade durant notre retour barque de pêcheur…

Certes, et quand on commence à se renfrogner sur ce genre de détails on est forcément moins ouverts à la découverte et aux autres… Avec du recul, je regrette de ne pas avoir su profiter au maximum de ce petit paradis! En effet,  il faut savoir parfois mettre de côté les aspects négatifs et se concentrer sur le principal!

 

Se rendre sur Múcura (sans se faire arnaquer)

 

Allez on se motive, on va sortir de notre finca paradisiaque  proche de rincon del Mar dans la Réserve Sanguaré et on va aller à l’île Múcura de l’archipel San Bernardo. Une barque vient nous récupérer sur le petit ponton n’est-ce pas royal? Non ça nous coute un bras, mais tant pis! Nous nous sommes clairement fait arnaquer je pense que l’on a du payer le triple du prix normalement prévu.  Après 1h30 de bateau, nous nous retrouvons face à un minuscule îlot incroyable!! El islote : l’île la plus peuplée en densité de la planète. 345 personnes, 6 noms de familles, 65% de la population qui est mineure. Je vous assure que c’est un spectacle incroyable: loin de toute terre, vous apercevez un amas de tôles et constructions en peine mer! J’avoue que cet ilot à attiser ma curiosit et que j’aurai aimé en savoir plus en me rendant sur place. Mais ce n’est pas le genre d’endroit que l’on visite en touriste non averti! Et puis  le pêcheur nous explique que les bateaux y passent en général pour que les touristes y fassent un tour et y visitent un aquarium de requin. Une halte dans le trajet Tolu-Mucura en vue de désemplir un peu votre porte monnaie!

Une fois arrivée sur Múcura, ce même pêcheur nous propose, bien évidemment, de nous ramener à la fin de notre séjour sur l’île pour le double du prix. De notre côté, sentant l’arnaque nous ne ferons plus appel à ses services! On le laisse en plan il nous a trop pris pour des c**** jusqu’au bout celui-là! Ce genre de chose fait partie du voyage, nous nous sommes très peu fait arnaquer durant 6 mois mais cette fois-ci était la bonne. C’est en discutant avec d’autres personnes, que l’on s’est rendu compte de l’arnaque de prix. Pour autant, nous avons eu ce qu’on pourrait appeler un “transport privé” haha mais en barque vu que nous n’étions que 4! Il est quand même venu nous chercher à la maison de Sanguaré jusqu’à Múcura. Donc le pêcheur c’est un peu vengé sur le prix! Pensez à bien regarder les hôtels sur internet et à vous informer des prix à l’avance. Eh oui sur Múcura les prix se sont envolés et n’ont rien à voir avec ceux du continent!

  • Conseil: Partez en groupe dans les navettes de transport. Au Départ de Tolu ou de Rincon del mar : je vous place les liens en fin d’article dans les infos pratiques.

Choisir son hôtel

L’hébergement ci-dessous est adapté aux personnes au budget limité et qui ne recherche pas le luxe mais plutôt l’aventure, l’atypique et le bruit des vagues au coucher!

Sur une pointe de l’île face à l’islote on trouve les 2 hôtels luxueux de l’île. De l’autre côté de l’île (10 min à pied), il y a notre hôtel “Dahlandia” qui se trouve lui aussi en face à la mer. Il a sa petit plage privée mais le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’est pas vraiment luxueux. Bien au contraire, “peucheur” il fait peine à voir. Ils élèvent des chèvres sur le terrain on dirait “le bout du monde”. Allez voir la photo ça donne le sourire! Mais bon il est abordable contrairement aux autres. Les chambres se trouvent dans des sortes de huttes surélevées. La plus belle est celle qui se trouve au bord de l’eau. Ah oui,  les repas sont inclus dans le prix ça c’est le super bonus et le riz coco est juste délicieux! Au menu Poissons frais/carimañolas (beignet typique de la côte, Arepa à l’oeuf/Patacon/etc. Oui, vous allez mangez beaucoup de fritures! Les habitations disposent de l’électricité, de rideaux et de moustiquaires ainsi que de hamacs au pied de la cabane.  La salle de bain est à partager.

  • Les bons points : Le prix, les bons repas inclus, le calme et le bruit des vagues, les hamacs, les hôtes sympathiques dont Jason.

  •  Les aspect à améliorer : terminer de construire les maisonnettes sur le terrain, arranger le jardin, refaire les peintures, et pourquoi pas, proposer moins de fritures ?

  • Les activités : Snorkelling, la visite nocturne du manglier et de son plancton phosphorescent, location de kayak etc.

 

            

Le tour de l’île

Le tour de l’île est amusant car plutôt rapide. en moins d’une heure le tour est joué! C’est en passant par le village des locaux que l’on trouve l’unique “magasin” de l’île s’appelle :  Tienda Frank! Quel rire on a eu! En voyant le regard du petit sur la photo ci-dessous! Franck est décidément un poisson dans l’eau des Caraïbes. Le meilleur : ils vendent du …. Chocolat! Je prends mon petit remontant. On nous a dit que le village est équipé de panneaux solaires, offerts par le gouvernement japonais (wtf), qui fournissent l’électricité uniquement de 18h à 6h du matin. On boit notre première eau de coco au bord de l’eau: j’aime pas trop. En marchant on perd 2 litres d’eau et on est rouge comme des tomates mais contents. On mange du poisson avec du riz de coco miaaaam. Beaucoup de panneaux indiquent qu’il faut préserver les fonds marins et ne pas jeter de détritus. Cela me fait toujours plaisir de voir ce genre de chose mais au regard des centaines cadavres de coquillages jetés par terre et des bijoux en corail rouge vendus sur la plage, je pense qu’on est encore loin d’un respect de l’environnement. Cependant l’île est un petit bijou, elle est tout ce que l’on attend d’une île paradisiaque : eau turquoise, petits bateaux colorés et noix de coco!

Le côté Hype

Une partie de l’île appartient au club Punta Faro et son look est vraiment très drôle: tout dans le gigantisme et le déraisonnable. On apprend que ce club fut crée par 100 associés. Parmi eux pas mal de paramilitaires, gens de la mafia, narcos (trafiquant de drogue) etc. Cela explique le style grotesque du lieu, la trace du narcos quoi! Qui a souvent mauvais goût… Ensuite, il y a un hôtel 5 étoiles inaccessible et in-visitable pour ceux qui n’ont pas réservé. Trop hype pour nous, vexés on s’en va. Le reste du terrain est disputé par les habitants et autres biologistes étrangers. Certains achetaient la terre, d’autres les palmiers et maintenant c’est (un peu) la guerre. ( je vous place les liens en fin d’article dans les infos pratiques).

Ma pire nuit en Colombie

Après une balade de nuit pour observer d’énormes crabes et de gigantesques bernards-l’hermite on part se coucher. Comment vous dire, la nuit a été épique et reste un souvenir hilarant pour nous. Heureusement le ventilo nous aide à nous endormir dans notre chambre, ou plutôt notre fournaise sans vent. 30 degrès by night dans la chambre. On est rassurés par ce petit souffle d’air même si la moustiquaire nous pègue au visage. Réveil à 3 heures du matin, Franck  m’annonce qu’il y a eu une coupure d’électricité à minuit.  Nous haletons en nage totale dans un vrai four humide, un hamman? Obligés de prendre une douche dehors et de se mouiller les cheveux pour supporter la suite de la nuit. Vers 5, 6h du matin une tempête gronde et l’air arrive (enfin) dans la chambre, ça fait du bien. On dort jusqu’à 9 h avec le vent qui hurle mais enfin au frais! haha Cette nuit était particulièrement galère quand même mais on a bien rigolé.

 

Une rencontre improbable

Nous qui voulions aller observer les fonds marins avec nos masques, c’est loupé! Le guide nous confirme que c’est impossible en raison de la tempête qui à provoqué de forte vagues. Temps gris et mauvaise nuit, on décide donc de rentrer dans notre super Finca (qui nous manque déjà si vous avez lu mon article précédent vous comprendrez pourquoi sinon c’est ici).

C’est à cet instant qu’arrive à Dahlandia  2 compatriotes Français tombés de nulle part : Corinne et Flo. C’est en discutant gaiement de nos voyages respectifs que je me rends compte que leur récit me semble familier…

En effet, leur  graffiti tour de Medellín me rappelle vaguement un post Instagram lu quelques jours plus tôt! Ce fameux post m’avait motivé à faire moi même cette visite avec Tika Travel dans la Comuna 13 de Medellín. J’avais donc discuté avec la fameuse créatrice du post “laworldcoolture”. Elle même m’avait demandé plus d’infos sur la côté colombienne. C’est ça que j’aime sur Instagram, l’entraide et les rencontres sympas!  Interloquée, je demande donc à Corinne:

“Tiens donc, c’est pas avec toi la “World Coolture” avec qui j’ai discuté hier sur Instagram?”

Si!!!! Quel heureux hasard! Je vous conseille d’aller voir son compte ses histoires sont à mourir de rire! Autour d’un bon repas on se raconte nos aventures et puis l’heure de notre départ arrive. On leur souhaite bon courage pour la nuit à venir ( sans trop vouloir leur faire peur) et on repart dans une MINUSCULE barque, pire que la première. J’ai bien cru qu’on allait se retourner 4 ou 5 fois en plein milieu de l’océan. Je devenais verte en pensant à tous mes appareils électroniques (appareil photos, objectifs et ordi). J’ai aussi pas mal pensé à mes amis les gentils requins. Parce qu’il y en a, et beaucoup! le conducteur de la barque me l’a bien confirmé! Je pose le pied à terre et je suis HEUREUSE. L’eau ou l’air c’est pas pour moi, moi je suis au top sur de la terre ferme!

Infos pratiques:

Transport:

Depuis Carthagène en Bus

Aéroport de Carthagène => Terminal de bus  en taxi: 15 000 pesos  (25 Minutes)

Termnial de bus Carthagène => San Onoffre : 20 000 pesos (1h30 – 2h)

San Onoffre direction La Réserve Sanguaré (à 1km de la villa Abalenga)

Bus San Onofre – Tolu : 1h – 10.000 pesos

Moto-taxi San Onoffre – Rincon del mar ou Réserva Sanguaré

Moto-Taxi pour aller jusqu’à la réserve : environ 15 000 pesos /personne et 1H de route pour une quinzaine de KM.  La route est sublime mais un peu boueuse. Très facile de trouver des taxis à San Onoffre. Le supermarché Olympica en face de la place centrale est un bon spot pour trouver un taxi. Pour le retour garder leur numéro de téléphone ou demander à la réserve de vous appeler quelqu’un.

Carthagene a Tolu :  Environ 30 000 pesos / personne – 3h de route.

Bateau:

Partir en groupe et en bateau depuis Tolu ou Rincon del Mar

  • A Tolu, les bateaux partent tous les matins aux environs de 8h30-9h.  durée 1h30
  • Au retour, le bateau viendra vous chercher aux environs de 14h30-15h. durée 1h
  • difficile de donner un prix qui varient énormément en fonction de l’affluence et de la période! j’ai entedu du 35 000 pesos l’aller simple jusqu’à 50 000…
  • Pour info, Les valises et sacs sont entreposés à l’avant du bateau

Ne pas prendre un pêcheur en privé = trop cher  et trop dangereux selon la barque!

Hébergement:

 

 

 

2 commentaires sur “2 jours d’aventures sur l’île Múcura

  1. Bonjour chloe,

    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette aventure ! Quel plaisir de découvrir des lieux ANODINS mais qui REGorge d’histoire…

    J’imagine que pour ce pêcheur le transport de tourisme est un bon GAGNE pain. Je ne suis pas surpris d’apprendre que votre compagnon s’accommode AVEc aisance aux Caraïbes, il me paraît être un homme de goût avec une grande ouverture d’esprit d’après VOS AVENTURES ! Vous êtes chanceux d’avoir trouvé un compagnon fidèle à vos côtés. Franck est un peu votre vendredi !

    Ce que vous décrivez de cette île et des investissement suspicieux narcos ETc ne M’ETTONNE guère… un jour UNe personne m’a dit ” aucun pays n’est parfait”.

    C’est génial de rencontrer des compagnons de voyages ! J’espère que vous N’OUBLIEREz PAS vos amis vous attendant à la maison.

    merci pour cet Excellent article !
    Je me languis de vous lire prochainement.

    Salutations

    Dr. ANGKORA Sok

  2. Cou, cou, Cloé. Este Blog me tRae mucha alegria. Amo a mi colombia y las Fotos tienen mucho encanto. Aunque no hablo frances, entiendo la mayoria de tus textos. Tienes una vista con passion, professionalidad y humor. Aunque eres joven, eres una gran mujer. te felicito!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
La plus belle maison de Rincon del mar – Réserve naturelle Sanguaré

Le Golf de Morrosquillos, proche de Rincon del mar Retirer l’image mise en avant   Envie d'aventure et de pleine...

Fermer